06 81 76 01 95
x
Comment donner une chance à des milliers d'enfants

La recherche de nouvelles réponses aux problèmes de l’eau.

Aider ce projet


Nous avons besoin de votre aide pour ce projet
Faire un don

Le projet en quelques mots

Vivre en Inde du Sud a toujours été synonyme, dans de nombreux secteurs, de souci pour l’eau. La mousson est capricieuse, la déforestation fait des ravages. Grâce à votre aide, l’association a pu financer au fil des ans des dizaines de puits ou de forages en profondeur. De nouvelles initiatives sont actuellement en cours de développement sur le Yellagiri. D’une part un grand puits réservoir de 9100 m3 pour stocker l’eau de pluie de la mousson, projet financé pour moitié par la fondation Véolia qui prendra en charge le forage, les murs de construction et les conduites d’eau ; d’autre part des revêtements spéciaux qui permettent de capter efficacement la rosée et, soit appliqués sur le toit des maisons soit sur des modules indépendants, permettent une condensation de rosée pendant la nuit et créent ainsi un complément en eau pour la consommation quotidienne. Ces systèmes ont été mis au point par des scientifiques français qui ont démarré avec nos étudiants un test au Yellagiri l’été dernier (OPUR www.opur.u-bordeaux.fr , 60 rue Emeriau 75015 Paris France tel/fax +33 (0) 1 45 77 42 66). Les quantités recueillies ne sont pas immenses mais sont loin d’être négligeables et peuvent permettre de faire vivre une famille en eau potable; de plus l’installation de ces dispositifs est simple et peu coûteuse car on utilise les constructions existantes. La phase expérimentale s’achève et se présente suffisamment concluante pour permettre la duplication. Environ 80€ seront nécessaire pour la mise en place d’un élément de récupération d’eau potable pour une maison.

Les objectifs

trouver des solutions alternatives aux problèmes d’eau

Nos actions

En savoir plus sur le contexte

Actualités

La vie de l'association au fil du temps